Navigation

pH

LISTERINE® ne porte pas atteinte au pH de la salive ou de la plaque

Importance du pH de la cavité buccale

Une salive saine a un pH de 6,7–7,4.1 Un pH plus faible (plus acide), inférieur à la valeur critique de 4,3–5, favorise la déminéralisation de la dent, la (re)minéralisation se produisant à des niveaux de pH plus élevés.2

L’effet du bain de bouche sur l’émail et les restaurations dentaires a été examiné plus tôt dans cette section. Malgré la nature acide de la plupart des bains de bouche disponibles sur le marché, l'érosion de l'émail, de la dentine ou des matériaux de restauration n'a pas été observée.3,4

L’érosion dentaire (« érosion acide ») est le processus de perte de tissu dentaire dur en raison de l'exposition à l'acide sans implication bactérienne. Il existe un certain nombre de façons de réduire le pH de la bouche pour permettre l'érosion. L'érosion causée par des facteurs intrinsèques se produit lors de l'exposition au contenu de l'estomac dû au vomissement, et cela pour un certain nombre de raisons, dont des états de santé : GORD, effets secondaires de médicaments, troubles psychologiques ou de l'alimentation, alcoolisme et grossesse, par exemple. Les facteurs extrinsèques de l’exposition à l'acide comprennent l’exposition professionnelle aux gaz acides, les médicaments acides, et autres facteurs diététiques et liés au style de vie tels que la consommation d'aliments et de boissons acides, comme le cola, les jus de fruits, le vinaigre ou les fruits acides.5

Le processus cariogène implique également l'acide. Les bactéries cariogènes diminuent le pH par la production d'acides, en particulier d’acides carboxyliques à chaîne courte, tels que le lactate, l’acétate et le propionate. Ces effecteurs métaboliques peuvent se diffuser à travers les tissus durs et mous pour produire une variété d'effets biologiques dans la pathogenèse de la carie dentaire, la gingivite et la parodontite.6

Il est donc important que les produits tels que les bains de bouche ne produisent pas une acidification importante ou prolongée de la salive ou de la plaque.

Effet de LISTERINE® sur le pH de la salive et de la plaque

Une étude croisée contrôlée a été menée pour déterminer l'effet de LISTERINE® sur le pH de la salive et de la plaque dentaire.7

Dans cette étude, dix sujets se sont rincés la bouche pendant 30 secondes avec 20 ml d'eau du robinet et le pH de la salive a été évalué à six intervalles de jusqu'à 30 minutes. Dix minutes plus tard, les mêmes sujets se sont rincés la bouche pendant 30 secondes avec 20 ml de LISTERINE® et le pH de la salive a été déterminé à nouveau. Un deuxième groupe de 10 sujets avec une plaque datant de 2 jours se sont rincés la bouche à l'eau et le pH de la plaque a été mesuré aux intervalles mentionnés ci-dessus sur 30 minutes. La même procédure a été répétée avec LISTERINE.7

LISTERINE® s’est avéré augmenter sensiblement le pH de la salive sur 5 minutes suivant le rinçage par rapport à l'eau du robinet (p<0,001).7


Après le rinçage avec LISTERINE®, les pH de la salive et de la plaque sont restés largement supérieurs à pH 6, durant l’intégralité des 30 minutes de l'étude. La faible capacité tampon de LISTERINE® garantit le retour rapide du pH à un niveau bien supérieur à celui requis pour donner lieu à l’érosion acide.7

Cette étude a révélé que LISTERINE®, utilisé conformément aux instructions, n'affecte pas négativement le pH de la salive ou de la plaque dentaire.7

Effet

Effet de LISTERINE® sur le pH de la plaque et la production acide métabolique

La plaque dentaire contient des bactéries buccales qui métabolisent les hydrates de carbone fermentescibles alimentaires pour produire des acides carboxyliques à chaîne courte, comme le lactate, l’acétate et le propionate. Ces effecteurs métaboliques peuvent se diffuser à travers les tissus durs et mous pour produire une variété d'effets biologiques dans la pathogenèse de la carie dentaire, la gingivite et la parodontite. Cette étude clinique a évalué l'effet du rinçage avec LISTERINE®, avec ou sans fluor, sur la production acide métabolique de la plaque et la reaction du pH de la plaque après ingestion de saccharose.1

Acidogénicité de la plaque

LISTERINE® et acidogénicité de la plaque

Le but de cette étude in vivo était d'évaluer l'effet de deux bains de bouche sur l’acidogénicité de la plaque dentaire après une ingestion de saccharose.1

Références

  1.  Walsh LJ. Aspects cliniques de la biologie salivaire pour le practicien dentaire. J Minim Interv Dent 2008 ; 1 : 7–24.
  2. Arnold WH et al. Effet du pH des dentifrices au fluorure d’amines sur la reminéralisation de l’émail in vitro. BMC Oral Health 2007 ; 7 : 14.
  3. Pelino JEP et al. Effets des bains de bouche sur l'émail humain et sur les surfaces réparatrices. 59ème congrès ORCA 27–30 juin 2012, Cabo Frio, Brésil. Extrait 156
  4.  von Fraunhofer JA et al. Les effets d’un bain de bouche contenant des huiles essentielles sur les matériaux de restauration dentaire. Gen Dent 2006 ; 54(6) : 403–407.
  5. Addy et al [eds]. Usure et sensibilité des dents. Informa Healthcare, Londres, 2000.
  6. Zhang JZ et al. Effet d'un bain de bouche aux huiles essentielles, avec et sans fluor, sur la production acide métabolique de la plaque et le pH après ingestion de saccharose. Caries Res 2004 ; 38 : 537–541.
  7. Steinberg L et al. Effets d’un bain de bouche antiseptique sur le pH de la salive et de la plaque. J Dent Res 1996 ; 75 (Extraits IADR) : 3307.

COOKIE SETTINGS PANEL

1st Party cookies: Necessary Cookie = :: Enhancement =

When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.