Navigation

Innocuité de LISTERINE®

Des substances auxquelles les humains sont exposés régulièrement ont le potentiel théorique de s’avérer nocives ; il est donc approprié d’examiner l'utilisation de bains de bouche – et d'autres produits dentaires – sous l’angle de la sécurité. Cette section présente une discussion des problèmes de santé potentiels qui ont été soulevés concernant l'utilisation de bains de bouche alcoolisés tels que LISTERINE®, ainsi que les études qui ont été menées dans ce domaine.

Plus de trente études cliniques, y compris des études à long terme (durée de 6 mois) ont été menées sur LISTERINE® au cours des quarante dernières années. La formule LISTERINE® originale existe depuis plus d’un siècle. Il existe donc un corpus considérable de données disponibles ayant trait à la sécurité.

La preuve d’innocuité repose non seulement sur des données historiques, mais aussi sur des analyses cliniques, épidémiologiques et de laboratoire.
Cette section couvre la preuve de l'innocuité sur les tissus buccaux durs et mous, y compris:

  1. Email/dentine
  2. Matériaux immunisants
  3. Bouche sèche (xérostomie)
  4. Cancers de la bouche
  5. pH de plaque
  6. Equilibre de la microflore buccale
  7. Irritation de la muqueuse

Effet de LISTERINE® sur l’émail / la dentine

Des études sur les effets de la consommation fréquente de boissons acides ont montré que l'érosion dentaire ne peut être provoquée que si les deux conditions suivantes sont satisfaites :

Effet de LISTERINE® sur les restaurations dentaires

Des études publiées ont démontré que LISTERINE® n'affaiblit pas les restaurations dentaires.1,2

Alcool

LISTERINE® et alcool

LISTERINE® était à l’origine formulé avec de l'éthanol (alcool)*, permettant aux huiles essentielles de se mélanger à l'eau et d’agir comme agents de conservation. Aujourd'hui, l'éthanol est un composant de la gamme LISTERINE® . LISTERINE® comporte aussi  des variantes exemptes d'éthanol (LISTERINE® Zero, LISTERINE® Zero™ Sensitive et LISTERINE® Professional Sensitivity Therapy).

pH

LISTERINE® ne porte pas atteinte au pH de la salive ou de la plaque

Importance du pH de la cavité buccale

Une salive saine a un pH de 6,7–7,4.1 Un pH plus faible (plus acide), inférieur à la valeur critique de 4,3–5, favorise la déminéralisation de la dent, la (re)minéralisation se produisant à des niveaux de pH plus élevés.2

Flore buccale

LISTERINE® ne perturbe pas l’équilibre normal de la flore buccale

Il a été suggéré que l'utilisation à long terme de bains de bouche avec action antiplaque et antigingivite pourrait finir par affecter la microflore, donnant lieu à une succession indésirable d’espèces opportunistes, ou une sélection d'espèces développant une résistance au bain de bouche.1

Muqueuse buccale

LISTERINE® est peu susceptible d'altérer la perméabilité de la muqueuse buccale

La muqueuse buccale est une barrière mécanique qui a une perméabilité sélective, ce qui permet à certaines substances de pénétrer dans le corps, mais qui en exclut d’autres.1 Des inquiétudes sur l'effet de l'éthanol sur la muqueuse buccale ont été formulées2, s’agissant de son potentiel à augmenter la perméabilité.3

COOKIE SETTINGS PANEL

1st Party cookies: Necessary Cookie = :: Enhancement =

When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.